Trio Troie

( David Chiesa / Mathias Pontevia / Frédéric Jouanlong-Bernadou )

 

David :

 

Contrebasse.

 

Travaillant depuis 1997 sur la notion d'improvisation, David Chiesa nourrit son travail de la relation aux autres pratiques artistiques :

la danse (avec Fine Kwiatkowski, Marie Cambois, Véronique Albert, Yukiko Nakamura, Abdesalam Raji, Masaki Iwana...)

la poésie (avec Ly Thanh Tien, Charles Pennequin...)

le cinéma expérimental (avec Xavier Quérel, Gaëlle Rouard...)

la lumière (Christophe Cardoen, Sébastien Perroud, Julien Lobbedez...).

 

Son jeu s’appuie sur la matière du réel et l'individualité dans l'improvisation. Il est aussi fortement influencé par les articulations propres aux musiques électro-acoustiques avec lesquelles il collabore régulièrement.

 

Après avoir participé à l'aventure du réseau d'artistes La Flibuste et avoir travaillé avec le Collectif Ouie Dire, il co-fonde l'association Le Clou engagée dans la réflexion et la diffusion des pratiques de l'improvisation.

 

En tant qu'improvisateur, il participe à de nombreuses rencontres et multiplie les collaborations sur le long terme avec des musiciens tels que Jean Luc Guionnet, Mathieu Werchowski, Jean-Sébastien Mariage, Anne Julie Rollet... Il a joué en Europe, aux États Unis, au Liban, en Afrique, au Japon, en Estonie.

 

Mathias :

 

Batterie horizontale.


Formé par l’écoute de, Varese, Elvin Jones, Lê Quan Ninh, Tati, Barre Phillips, John Cage, Jack Dejohnette, Tex Avery,, Cecil Taylor, Bach, Jackson Pollock, Sunny Murray, Jimmy Lyons, Marcel Duchamp, John Coltrane, Louis De Funes, Prince, Didier Lasserre, Led Zeppelin, Alain Lestié, Jabo Stark, Rauchenberg, Michel Doneda, Miles Davis, Jean Sabrier. Pratique la pêche en mer et passionné par le détournement et la conception de batteries et percussions hybrides. Fonde et dirige le Centre d'improvisation Libre à Bordeaux.

Photo Bruce Milpied